Abonnez-vous à Vélo Guadeloupe
Abonnement
Today: 14.Jul.2020

Pierzga défie Turpin

Évaluer cet élément
(5 Votes)

12e Grand Prix cycliste du Conseil général

Le 1er tronçon de la 3e étape se disputait aux Abymes. Piqué au vif après sa déroute dans la montagne et la perte de son maillot jaune, la veille, Adam Pierzga (ASBM), plaçait une terrible attaque et mettait tout le monde KO.

Pierzga & Turpin au départ Pierzga & Turpin au départ

 

8h35, le peloton décollait de la ligne de départ fixée à Boisripeaux pour effectuer à cinq reprises un circuit entre Les Abymes et Morne-à-l'Eau, soit 83,200 kms.

Manifestement, certains – comme Kérane Barolin (UVN) ou Alexandre Délétang (UC Cholet 49) – voulaient en découdre pour enfin remporter une étape, car ils démarraient en trombe. Malheureusement, le peloton roulant à plus de 60 kms à l'heure ne l'entendait pas de cette oreille et les rattrapait sans tarder. Cependant, après 8kms de course en pénétrant dans Vieux-Bourg à Morne-à-l'Eau, l'embryon d'une échappée voyait le jour. En effet, Johan Ruffine (ASBM), John Navas (UCM), Adrien Alidor (UVMG) et Boris Carène (CSCA) parvenaient à prendre la poudre d'escampette.

Ils traversaient les différentes routes en épingle à cheveux mornaliennes en grappillant une trentaine de secondes sur le peloton contrôlé par le nouveau maillot jaune, Ludovic Turpin (VCG), et ses coéquipiers. Au Morne Gensolin, l'avance du quatuor dépassait la minute. À l'arrière, les tentatives de fausser compagnie au peloton se multipliaient sans succès.

Carène en souffrance

Après le premier tour, Carène lâchait prise et réintégrait le gros du peloton avant d'abandonner la compétition. Il faut dire que le champion de Guadeloupe sénior sur route avait beaucoup souffert lors de l'étape montagneuse de la veille... En bouclant le second tour de circuit, le désormais trio de tête enregistrait une avance de 40 secondes. Au début de ce troisième tour, le peloton, secoué notamment par Laury Lucinus (UVMG) et Fabrice Cornélie (UVN), se mettait en file indienne et son retard tombait à 20 secondes. Les sociétaires du VCG veillaient au grain. À l'avant, Ruffine se faisait, lui aussi, distancer à Vieux-Bourg après 55 kms de course.

À l'arrière, Turpin connaissait une panne de roue avant, mais aucune accélération brutale n'était tentée par ses adversaires. Il retrouvait sans peine le peloton.

Au 60e km, les deux hommes de tête comptaient plus d'une minute d'avance. De toute évidence, une erreur de kilométrage ou de nombre de tours à effectuer s'était glissée lors de la préparation du parcours, car, juste avant la ligne d'arrivée à Boisripeaux – soit au 63e km – Navas plaçait un démarrage pensant avoir course gagnée.

Pierzga en cannonball

Celui-ci mettait pied à terre, mais devait se résoudre à remonter en selle pour faire un autre tour ce qui ne l'enchantait guère... Résultat, son retard sur le peloton n'était plus que d'une trentaine de secondes. Il était alors rejoint pas Jordan Nacto (VCS). À l'arrière, Teddy Landre (JCA) et Mathias Seigneur (Zèb a Pik) tentaient de s'évader.

Au 88e km, Nacto tractait un Navas fatigué. Le peloton mettait alors les gaz pour ramasser les fuyards. Cependant, tel un boulet de canon, Adam Pierzga faisait sauter le verrou du VCG et jaillissait hors du peloton. Le Polonais de l'ASBM et Guadeloupéen d'adoption recollait le duo de tête, mais pour un instant. Il imprimait un tel train d'enfer que Nacto puis Navas rendaient les armes. Son avance sur le peloton ne cessait de croître, passant de 22 secondes à Vieux-Bourg à plus d'une minute au giratoire de Berlette à Morne-à-l'Eau.

À l'arrière, toutes les équipes mettaient déjà sur orbite leurs sprinteurs. Par exemple s'activaient Cédric Ramothe (USL), Alexandre Délétang (UC Cholet 49), Jayson Rousseau (VCG) et Edwin Nicolson (UVN). Quant à Pierzga, le puissant rouleur, il coupait en solitaire la ligne d'arrivée à Boisripeaux aux Abymes, signant ainsi sa troisième victoire dans cette 12e édition. Nicolson réglait avec panache le sprint du peloton devant Ramothe.

À noter qu'à l'arrivée, les compteurs affichaient plus de 105 kms de course au lieu des 83,20 annoncés...

Lu 598 fois Dernière modification le jeudi, 05 juin 2014 21:47

Suivez VeloGuadeloupe :

Évelyne Chaville

Évelyne Léa CHAVILLE, Journaliste Diplômée de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

Site internet : evelynechavillecdpresse.tumblr.com/

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Tout commentaire non conforme à la législation française, sera automatiquement modéré.
Merci de votre compréhension.

  • Dernier
  • Populaire
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 6e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 5e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 Prologue : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 1 3e étape : 64e Tour cycliste international de la…