Abonnez-vous à Vélo Guadeloupe
Abonnement
Today: 14.Jul.2020

Turpin se fait respecter

Évaluer cet élément
(3 Votes)

38e Tour cycliste de Marie-Galante (2e étape)

La deuxième étape entre Grand-Bourg et Grand-Bourg, longue de 155,970kms, a été très meurtrière. Les écarts à l'arrivée sont considérables. Le vainqueur, Ludovic Turpin du Vélo Club de Grand-Case de Saint-Martin (VCG) a remis les pendules à l'heure. Louis Téplier (CSCA) est devenu le nouveau porteur du maillot jaune.

Photo de Daniel Éraville : Ludovic TURPIN Photo de Daniel Éraville : Ludovic TURPIN

 

9h05, la caravane laissait Grand-Bourg, le centre administratif de l'île aux cent moulins, une commune qui avait été baptisée Réunion jusqu'en 1794 puis au 19e siècle, Joinville, en l'honneur du fils de Louis-Philippe, le prince de Joinville, de passage en Guadeloupe. Avec un train d'enfer (plus de 45km/h), le peloton groupé prenait la direction de Capesterre puis au 3e km se préparait à escalader l'une des difficultés de la matinée c'est-à-dire le Morne Beaufils. Sur cette route étroite et sinueuse, plusieurs coureurs se faisaient lâcher, tandis que d'autres profitaient de l'occasion pour s'enfuir. Au 10e km, le paquet de tête se composait d'Edwige Bélair (VCG), de Ludovic Turpin (VCG), Warren Errin (VCG), Grégory Errin (VCG), Joaquim Bray-Gregorio (UVMG), Luis Sablon (ASBM), Cédric Pouvin (VCTR), Johan Gobin (Fewoss-UC Spiritaine de Martinique), Jocelyn Lemperrière (Fewoss- UC Spiritaine), Kenny Darmyn (CSCA), Louis Téplier (CSCA), d'Olivier Curier (Excelsior), de Jonathan Louis (USL), Pedro Torres Nelson (USL), Jordy Larain (Orange-USRV), Teddy Tarane (VCTR), d'Edwin Nicolson (UVN) et d'Adam Pierzga (ASBM).

Á une vingtaine de secondes, Fabrice Cornélie (UVN), visiblement en grande forme physique, et les sociétaires du VCS remorquaient tout le peloton au sein duquel s'était réfugié bien au chaud, le maillot jaune, Frédéric Théobald (Excelsior). Au 15e km, ce gros du peloton volait en éclats. Le nouveau schéma plaçait Jordan Nacto (VCS) et Martial Gène (ASBM) à 27s des hommes de tête, Christophe Thibois (VCTR), Teddy Landre (JCA), Cédric Ramothe (USL) et Grzegorz Kwiatkowski (La Pédale pilotine) à 36s puis, à 47s, le groupe de Théobald avec entre autres, Joastian Perran (VCS), Adrien Alidor (UVMG), Kévin Duro (ASBM). Au 24e km, le maillot de leader pointait à plus d'une minute. Au niveau de l'usine sucrière de Grande-Anse, le gros du peloton rattrapait le groupe de Thibois.

Mini-duel Bray-Gregorio –Turpin

Après plus de 40 kms parcourus en une heure et un premier passage sur la ligne d'arrivée, les fugueurs de tête entamaient la montée du Morne Ducos. Au sommet, Bray-Gregorio et Pierzga secouaient violemment l'échappée. Á l'arrière, à 2'19, on trouvait un trio formé de Romain Vinetot (ACL), Perran et Nacto. L'important peloton du maillot jaune suivait à 2'23. Le retard de Théobald, résigné et en plein marasme, ne cessait de croître. Dans la région de Durocher, l'ardoisier affichait un écart de 3'17 entre le groupe de Turpin et le groupe du maillot de leader.

Quant à Nicolson, il se faisait décramponner par les hommes de tête, rejoindre par le trio intercalé puis à nouveau lâcher. Au 70e km, dans la section de Grelin, les hommes forts à l'avant, malgré un fort vent de face, creusaient encore l'écart avec le maillot jaune en perdition à plus de 5'30.

Pendant les quatre tours de circuit comprenant ce dur passage au Morne Ducos, le turbulent Bray-Gregorio continuait à secouer le paquet de tête mais Turpin, vigilant, le ramenait au bercail. Au 4e tour de circuit, à Grande Anse, après un dégraissage, sept hommes caracolaient en tête : Téplier, Lemperrière, Bray-Gregorio, Jonathan, Pierzga, Turpin et Bélair. Les autres fuyards matinaux avaient laissé beaucoup trop de plumes dans Ducos pour suivre le tempo imposé. Au 5e et dernier tour, l'attaquant portugais de l'UVMG bousculait encore et toujours ses co-équipiers, Turpin le maîtrisait à nouveau.

L'ardoisier montrait l'écart avec le peloton : 9'51. L'arrivée en point de mire, Ludovic Turpin rappelait qui était le patron en abandonnant tous ses compagnons de fuite. Le capitaine du VCG gagnait en solitaire à Grand-Bourg. Suivaient Lemperrière, Bray-Gregorio, Pierzga et Téplier lequel ravissait le maillot de leader à Théobald, arrivé à plus de 18' de retard.

Lu 703 fois Dernière modification le samedi, 05 juillet 2014 19:26

Suivez VeloGuadeloupe :

Évelyne Chaville

Évelyne Léa CHAVILLE, Journaliste Diplômée de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

Site internet : evelynechavillecdpresse.tumblr.com/

Laissez un commentaire

Tout commentaire non conforme à la législation française, sera automatiquement modéré.
Merci de votre compréhension.

  • Dernier
  • Populaire
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 6e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 5e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 Prologue : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 1 3e étape : 64e Tour cycliste international de la…