Abonnez-vous à Vélo Guadeloupe
Abonnement
Today: 14.Jul.2020

Étape 9 : Lamentin - Basse-Terre

Évaluer cet élément
(3 Votes)

 

Dimanche 10 août à 10 h/ 9e étape / 121 kms

Départ : Lamentin

Petit-Bourg – Baie-Mahault – Le Lamentin – Baie-Mahault – Petit-Bourg – Baie-Mahault – Le Lamentin – Baie-Mahault – Petit-Bourg – Goyave – Capesterre-Belle-Eau – Trois-Rivières – Vieux-Fort – Gourbeyre

Arrivée : Basse-Terre

Une étape qui commence sur le plat avec le vent. Après un mini-circuit entre Baie-Mahault, Le Lamentin et Petit-Bourg, les difficultés apparaîtront dès la montée de Salé et Sapotille et se poursuivront dans les virages sinueux et étroits de Vieux-Fort avant l’arrivée à Basse-Terre.

 

Photo : Fred Sapotille Photo : Fred Sapotille

 

 Pierzga a dominé les débats

9e étape64e Tour cycliste international de la Guadeloupe

Le Polonais Adam Pierzga (ASBM-PPN) a enlevé la 9e et dernière étape (121 kms) qui s'est disputée entre Le Lamentin et Basse-Terre. Le Vénézuélien John Nava Carvajar (UCM) a remporté brillamment le 64e Tour cycliste international de la Guadeloupe.

Lire la suite...

 

Escapade en Basse-Terre

 

Superficie : 5,78 km2
Population : 12 377 habitants
Habitants : Basse-Terriens
Label Ville d’Art et d’Histoire


Le mot « basse-terre » provient du vocabulaire marin du 17e siècle et signifie « partie de la terre qui est au-dessous du vent » même si elle est haute et montagneuse par opposition à « capesterre » qui veut dire « terre qui fait face au vent ».

Le bourg de Basse-Terre fut fondé en 1643, sous l’impulsion du gouverneur Charles Houël, au pied du Fort Saint-Charles qui avait la réputation d’être invulnérable.

La localité s’étendit ensuite vers le nord. Á l’époque, les champs de canne à sucre entouraient la ville.

Dès le début de sa fondation, Basse-Terre dut faire face à de nombreux événements malheureux.
En effet, lors d’une crue de la Rivière aux Herbes, les coulées de boues détruisirent une partie de la nouvelle ville, peu de temps après sa construction. Suivirent ensuite les offensives des Anglais : ces derniers incendièrent la colonie en 1691, après un siège de 35 jours.
La reconstruction de la bourgade à peine achevée, ils y mirent de nouveau le feu en 1702 pour s’y installer jusqu’en 1794. Au 20e siècle, en 1976, le réveil du volcan de la Soufrière entraîna l’exil des habitants de la ville et des communes du Sud Basse-Terre (environ 73 000 personnes).


Capitale de la Guadeloupe, la ville de Basse-Terre assure des fonctions administratives dans des édifices ayant une fière allure (mairie, préfecture, palais du Conseil général, palais de Justice), tout en luttant pour maintenir une activité économique après avoir été un important port bananier et en développant l’activité touristique.

Le récent aménagement du port permet maintenant l’accueil de bateaux de croisière de luxe pour le plus grand plaisir des commerçants du chef-lieu et des professionnels qui souhaitent proposer un tourisme vert.


- La Cathédrale Notre Dame de Guadeloupe de pierre grise avec sa façade de style classique, édifiée en 1877 par les Capucins
- L’Église Notre Dame du Mont Carmel construite au 18e siècle (la plus ancienne de l’île avec celle de Vieux-Habitants) à l’emplacement d’un ancien sanctuaire remontant aux premiers jours de la colonisation
- La Place des Carmes
- Le Fort Delgrès (auparavant Fort Saint-Charles) construit entre le 17e et le 18e siècle et son Musée de l’Histoire
- L’ancien Palais d’Orléans qui date de 1935
- Le Marché construit sur le front de mer au début des années 1930 par l’architecte Ali Tur
- La Maison du Patrimoine
- La Scène Nationale, L’Artchipel
- L’Auditorium municipal
- Le Jardin botanique
- La Place du Champ d’Arbaud où s’élève le Monument aux Morts
- Les maisons de style colonial des rues du Cours Nolivos, Peynier et Baudot (ex : la Maison du Docteur Ganot, la Maison des Corsaires)
- La Promenade du front de mer
- Les Défilés du Carnaval (Défilé des Enfants, Parade du Lundi Gras, Parade du Mardi Gras, Messe et Défilé des Marchandes)

Lu 868 fois Dernière modification le lundi, 11 août 2014 19:26

Suivez VeloGuadeloupe :

Évelyne Chaville

Évelyne Léa CHAVILLE, Journaliste Diplômée de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

Site internet : evelynechavillecdpresse.tumblr.com/

Laissez un commentaire

Tout commentaire non conforme à la législation française, sera automatiquement modéré.
Merci de votre compréhension.

  • Dernier
  • Populaire
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 6e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 5e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 Prologue : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 9e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 7e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 0 8e étape - Tronçon 2 : 64e Tour cycliste…
  • 0 8e étape - Tronçon 1 : 64e Tour…
  • 0 4e étape : 64e Tour cycliste international de…
  • 1 3e étape : 64e Tour cycliste international de la…